COMPLÉMENT INTERFACES SUR VIRGULE


Voici l'ensemble des cas relatifs à la virgule interprétée en tant qu'arrêt temporel, indiquant notamment les conformations incongruentes:

INT: type d'interface (V: voyelle, C, consonne, e: e post-accentuel, LI: liaison potentielle)
APPLIC: domaine d'application
CAC: type de cacophonie: voc: vocalique, ps-voc: terminaison pseudo-vocalique en consonne ou e ammui
CONG: congruence (con: congruent, inc: incongruent)

INTAPPLICEXEMPLECAC CONG
V , Vpro poé La vallée, arrosée... voc inc
V , Cpro poé La vallée, dominant...- con
e , Vpoé La montagne, élevant... ps-voc inc
e , Cpoé La montagne, s'élevant... ps-voc inc
e LI , Vpoé Les montagnes, élevant... pseudo-voc inc
C , Cpro poé Le pic, s'élevantps-voc inc
C , Vpro poé Le pic, élancé...ps-voc inc
V LI , Vpro poé Les marchands, étalant... voc inc
C LI , Cpro poé Ces lacs, étendant...ps-voc inc

Le seul cas que nous considérons comme congruent V,C correspond à 32% des occurrences sur virgule. L'ensemble des autres cas que nous considérons comme erratiques dans le cadre de la théorie euphonique correspondent donc à 68% des cas, ce qui est très conséquent, dont notamment les cas d'interface e post-accentuel consonne sur virgule (avec liaison correcte ou incorrecte à l'oralité) (18%). Les virgules placées sur des interfaces non congruentes nuisent donc considérablement à l'euphonie, même si on exclut l'interface V,V dont la conformation ne dépend pas de la lecture.
Sur l'ensemble, la conclusion évidente est qu'il est indispensable que l'auteur définisse les interfaces compatibles sur lesquelles le lecteur pourra s'arrêter.

RETOUR